- Le maire de Fontaine devant le Tribunal correctionnel -

En 2018,   Franck LONGO   avait déposé une plainte devant le Procureur de la République de Grenoble pour des faits de " favoritisme " dans l’attribution d’un marché public.

Des actes illégaux ont été mis en lumière quelques semaines plus tôt par les magistrats indépendants de la Chambre Régionale des Comptes qui sont venus contrôler la gestion de la ville de Fontaine.

L’audience devant le tribunal correctionnel a eu lieu le   10 septembre   et le Procureur a requis contre Jean-Paul Trovero 1 mois de prison avec sursis et 5 000 euros d’amende.

Il a ainsi évoqué :

" Le délit de favoritisme est grave car il porte atteinte à la confiance en la démocratie. Les faits sont constitués et démontrent une comédie d’appel d’offres. M Trovero a signé le marché (...) le dirigeant du cabinet conseil avait dans son ordinateur les offres des autres concurrents (...) quant à la directrice générale des services, elle a atteint seuil d’incompétence qui n’est pas exclusif de la mauvaise foi. (...) le consultant est un homme en bout de course professionnelle cherchant un peu de chiffre et un maire qui se dit responsable mais pas coupable ". (source Dauphiné Libéré)
Le jugement interviendra le 15 octobre.

Nous attendons la décision définitive de la justice pour faire nos commentaires politiques. En attendant nous restons attentifs à la gestion de notre commune, dans l’intérêt de tous les fontainois.

  15 octobre   Le maire de Fontaine définitivement condamné! Les juges du tribunal correctionnel de Grenoble ont suivi les réquisitions du procureur de la République et ont condamné Jean-Paul Trovero à 1 mois de prison avec sursis et 5000€ d'amende.



gp
Photo Placegrenet.fr